Type and press Enter.

Découverte de la lagune de Bacalar en Stand Up Paddle

Intro.

(Cet article peut contenir des liens d’affiliation. Ce signifie que je recevrais un certain pourcentage de vente si vous confirmez votre achat après avoir cliqué. Cela n’implique aucun coût additionnel pour vous)

Si vous avez lu notre dernier article sur le Yucatán, vous savez déjà que nous avons décidé de découvrir le Yucatán hors des sentiers battus. En effet, Cancun et Tulum n’étaient pas sur notre liste. Nous avions peut-être tort, mais nous avions le sentiment que ces villes avaient perdu leur authenticité. Des complexes hôteliers et des restaurants pour les touristes, des centres commerciaux pour les touristes, des attractions pour les touristes, etc. Vous pouvez bien sûr nous donner votre avis si vous pensez que nous nous sommes trompés et nous faire part de votre expérience.

Nous avons donc décidé de quitter Cancún immédiatement et avons commencé notre itinéraire de 6 jours hors des sentiers battus dans le Yucatàn.

Nous avons découvert des endroits étonnants et une riche culture locale. Des sites comme Coba et Chitchén Itza étaient sur notre liste des choses à voir. Et heureusement, nous avons trouvé des moyens d’explorer ces ruines mayas pleines de magie en évitant les touristes, c’était fantastique. Nous avons également découvert certains des plus beaux paysages que nous ayons jamais vus. Parmi eux, la lagune de Bacalar. Si un(e) de mes amis voulait se rendre au Yucatán, ma toute première recommendations serait la découverte de la lagune de Bacalar en Stand Up Paddle. Certainement, care cela a été notre plus belle expérience et notre meilleur souvenir du Yucatán. Il s’agit sans aucun doute de la manière la plus respectueuse de l’environnement et la plus agréable pour découvrir cet endroit et nous le ferions pas autrement si nous devions le refaire.


Magiques lueurs matinales sur la lagune de Bacalar

Premières lumières du jour au dessus de la lagune de Bacalar - Yucatán - One Second Journal

Nous nous sommes réveillés assez tôt pendant tout notre séjour au Yucatan pour pouvoir profiter au mieux de certains des plus beaux paysages. La veille, nous avons également découvert la réserve de Sian Ka’an au lever du soleil. Ce jour-là, c’était donc la lagune de Bacalar.

Afin de ne pas trop conduire pour nous rendre à cette activité, nous avons réservé une chambre dans l’hôtel voisin. Cet hébergement était parfait pour se détendre et disposait d’un emplacement idéal pour se rendre à pied au point de rencontre. Je n’aime pas vraiment dire « point de rencontre » parce que vous pourriez penser que nous allions être un grand groupe de participants. Mais ne vous inquiétez pas, ce n’était pas du tout le cas. Bien au contraire.

Nous nous sommes donc réveillés vers 5h30 et avons marché jusqu’à la maison de Paul. Paul est canadien et a déménagé au Mexique il y a 5 ans. Il est l’heureux propriétaire de ce qui semble être la maison parfaite. Une belle demeure en bois, juste en face du lac Bacalar. Nous avons pris cette photo de son jardin et le ponton que vous pouvez voir lui appartient également. Je ne sais pas pour vous, mais je pense que c’est une maison de rêve. Imaginez vous vous réveillez avec cette vue tous les matins. Nous avons eu la chance de profiter de cette vue pendant une matinée et clairement, nous ne voulions plus partir.

Nous sommes donc arrivés dans ce magnifique endroit et avons rencontré Paul. Puis, nous avions patienté quelques minutes le temps que les autres participants arrivent. Nous étions finalement qu’un autre couple, nous et Paul. Le nombre parfait pour profiter d’un endroit comme cela.


Découverte de la lagune de Bacalar

Lever du soleil - Lagune de Bacalar en Stand Up Paddle

Ce moment qui allait rester graver dans nos mémoire était sur le point de commencer. La découverte en Stand Up Paddle de la lagune de Bacalar.

Le Stand Up Paddle est sans aucun doute la manière la plus écoresponsable et la plus agréable de découvrir la lagune de Bacalar. La plupart des circuits proposent d’explorer cette endroit préservé en bateau à moteur. Si vous n’avez jamais exploré cette endroit et que vous avez tendance à vous soucier de la protection de l’environnement, cela peut déjà peut-être vous faire réfléchir à deux fois avant de réserver ce genre de tour. En revanche, si vous savez ce à quoi vous attendre, c’est à dire un endroit magnifique, vous ne voulez surtout pas participer à la destruction de son écosystème en réservant un tour organisé en bateau à moteur. De plus, vous pouvez être sûrs que votre expérience sera d’autant plus mémorable et unique si vous découvrez la lagune de Bacalar en Stand Up Paddling. Le SUP est une activité vraiment sympa, mais, dans un environnement aussi beau et unique, c’est tout autre chose.

Paul nous a expliqué tout ce que nous devions savoir sur le SUP. C’était assez rapide car c’est un sport vraiment simple et accessible à tous! Dans le pire des cas, vous tombez dans une eau bleu turquoise à déjà 28 degrés à 6 heures du matin, il y a pire! Nous sommes donc montés sur nos planches et avons commencé à pagayer au moment où le soleil commençait à se lever.


Une découverte paisible

Découverte paisible de Bacalar en Stand Up Paddle - One Second Journal

Quelques minutes plus tard, nous étions partis et confiants sur nos planches, hypnotisés par la vue qui se dessinait devant nous. Le cadre de cet endroit nous a laissé sans voix. Au cours des premières minutes, personne ne parlait. Tout le monde était captivé par le silence du petit matin et la beauté qui nous entourait. Pagayant un peu, puis s’arrêtant pour en apprécier le moment.

Vous Commencez sûrement à comprendre pourquoi nous pensons que c’est la meilleure option pour découvrir la lagune de Bacalar alliant plaisir et respect de l’environnement? Attendez, ce n’est que le début.


Un moment One Second Journal

Moment de détente sur la lagune de Bacalar

Vous ne connaissez peut-être pas encore la raison du nom « One Second Journal » mais nous vous l’expliquons ici. Vous comprendrez ainsi pourquoi ce moment était un de nos plus beaux moments « One Second Journal »

Nous avons continué à pagayer pour arriver à une autre partie du lac où Paul a pris le temps de nous donner quelques informations sur la faune et la flore qui nous entouraient et partager sa passion pour cette région. Nous avons par exemple appris la raison pour laquelle le lac est constitué d’eau douce. Vous avez une idée? C’est parce qu’il est alimenté par l’un des plus grands réseaux de rivières souterraines du monde. Et malgré sa localisation si proche de l’océan Atlantique, la lagune reste constitué d’eau douce grâce à un système de canaux souterrains et nappes phréatiques naturel. Nous avons également pu lui poser toutes les questions que nous avions sur ce lieu unique. Puis pendant un moment, nous nous sommes arrêtés entre de petits canaux où il y avait seulement 30 cm de profondeur et nous nous sommes posés pour manger une petite collation que Paul avait pris soin d’emporter avec lui. Nous avons profité de ce moment pour parler de tout et de rien et apprendre à se connaître.

Nous avons ensuite continué à explorer les environs avant de retraverser la lagune en direction de notre point de départ.

Oliver voulait vraiment plonger dans cette eau crystalline et Paul nous a emmenés à l’endroit parfait pour une petite baignade. Un endroit où l’eau était un peu plus profonde et comme la lagune de Bacalar peut être très peu profonde par endroits. Après cette petite baignade, Paul, voyant que nous savourions tous ce moment, nous a laissé un peu de temps pour nous imprégner de ce moment si paisible. Nous avons tous fini allongés sur nos planches, les yeux fermés, pour nous détendre et profiter de cet instant unique sur la lagune de Bacalar. C’était un sentiment de pur bonheur.


Petit-déjeuner avec vue

Nous sommes retournés sur le ponton mais j’aurais pu y rester pour des heures. La femme de Paul, qui est mexicaine, nous a accueillis avec un grand verre d’Agua fresca. Puis elle nous a invités à profiter du jardin pendant qu’elle finissait de préparer le petit déjeuner. Je ne savais même pas que nous allions avoir un petit déjeuner, c’était donc une belle surprise. Une excellente raison pour rester encore plus longtemps dans ce petit coin de paradis.

Nous avons dégusté notre délicieux petit déjeuner sur le ponton, face à la lagune. Nous nous sommes imprégnés de ce moment inoubliable. Sûrement un moment One Second Journal comme nous le définissons. Nous avons parlé un peu plus longtemps avec Paul et sommes retournés à pied à l’hôtel pour récupérer notre voiture. Il était temps de nous rendre à notre prochaine destination, Mahahual.


Conclusion

Nous avons réservé cette activité par l’intermédiaire d’Evaneos, la société pour laquelle travaille Oliver. Le concept d’Evaneos est basé sur la collaboration avec des agences locales uniquement. En ce qui concerne le Yucatán, l’agence s’appelle Exxi et Paul est l’un de leurs partenaires.

La découverte de la lagune de Bacalar en Stand Up Paddle restera mon meilleur souvenir du Yucatán. J’ai hâte d’en découvrir plus sur ce beau pays. Cette première aventure mexicaine n’était que le début d’une longue histoire. C’est comme ouvrir un livre et ne lire que le premier chapitre, en attendant patiemment de lire la suite.

Avez-vous aimé cet article? Vous a-t-il inspiré pour votre prochain voyage? Dites-le nous en commentaires! J’espère vraiment vous avoir convaincu de rendre visite à Paul et de profiter de cette activité avec lui sinon, vous passeriez à côté d’une formidable expérience.

One Second-Paulyne
écrit par Paulyne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *