Type and press Enter.

Comment devenir un voyageur écoresponsable?

Cet article a certainement été le plus difficile à écrire pour moi (Oliver), parce que, depuis mon enfance, j’aime la nature. J’ai fait de la protection de cette étonnante planète ma première tâche dans la vie. En même temps, ma deuxième plus grande passion est de voyager et de voir le plus possible de la terre. Pour moi, découvrir le monde peut avoir le plus grand impact sur la vie d’une personne, mais aussi sur la planète.

Dans le cas de Paulyne, elle a commencé à s’intéresser davantage à l’environnement au cours de sa dernière année de master en traduction. Le thème de sa dernière année était l’environnement. Elle a donc traduit énormément de textes sur la protection de l’environnement et l’écologie. Elle rêvait de découvrir le monde et apprendre que ces endroits étaient en danger a agi comme un élément déclencheur.

Nous croyons tous les deux fermement que voyager peut être un véritable changement dans notre vie et en même temps améliorer les conditions de notre planète et de tous ses habitants. De nos jours, le voyage se résume à la seule idée narcissique que le voyageur doit avoir la meilleure expérience possible, peu importe le prix. Cet article a pour but de vous montrer que vous vivrez une expérience de voyage encore meilleure lorsque la planète et ses habitants profiteront également de votre voyage.

« De nos jours, le voyage se résume à la seule idée narcissique que le voyageur doit avoir la meilleure expérience possible, peu importe le prix. »

Nous avons divisé l’article en cinq grands sujets que tout le monde rencontre habituellement en voyage. Les transports, l’environnement local, la faune et la flore, les populations locales et votre propre état d’esprit. Dans chaque rubrique, nous partagerons avec vous quelques conseils simples pour faire bénéficier notre planète et nous-même de votre prochain voyage. Pour vous faire gagner du temps, nous vous donnons un aperçu ici. Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez approfondir chaque sujet, pour ce faire, il vous suffit de suivre les liens respectifs. Alors, c’est parti !


Transport

One Second-Environnement - Comment mieux voyager pour vous et cette planète que vous aimez tant explorer - avion
  • Vous pouvez utiliser un programme de compensation carbone pour compenser votre vol comme CoolEffect & myclimate. Grâce à eux, vous pouvez facilement calculer vos émissions de CO2 et les compenser directement après le voyage. Vous vous sentirez un peu mieux après la réservation de votre prochain vol long-courrier !
  • Si possible et en toute sécurité, essayez d’utiliser le plus de transports publics possible à destination. De nombreux pays disposent d’un système de transport performant ce qui facilite les déplacements. En même temps, vous aurez la chance de rencontrer des locaux en cours de route. 
  • Créez des groupes de voyage avec vos amis ou votre famille pour remplir les voitures de location, non seulement vous économiserez de l’essence, mais vous aurez aussi un groupe de personnes pour partager des moments de voyage extraordinaires.
  • Essayez d’éviter de prendre l’avion juste pour un week end durant l’année et essayer plutôt de rester plus longtemps à un certain endroit. En même temps, si vous devez prendre un vol long-courrier vers des destinations très éloignées, essayez également de rester le maximum de jours. Vous serez heureux d’avoir des vacances plus longues et la planète vous sera reconnaissante pour vos vols réduits. Tout le monde y gagne.
  • Enfin, nous voyageons souvent loin pour explorer l’autre bout du monde, alors qu’en même temps, nos propres pays ou les pays voisins ont beaucoup à offrir. Non seulement vous économiserez de l’argent sur le vol que vous éviterez mais cela vous permettra également de mieux connaître votre propre pays, votre culture et la nature qui l’habite.

Environnement local

One Second-Environnement - Comment mieux voyager pour vous et cette planète que vous aimez tant explorer - Poubelles
  • Si elle est potable et sans risque, essayez de boire l’eau du robinet. Renseignez-vous toujours auprès de Google, de la population locale ou de vos établissements d’hébergement pour savoir si la qualité de l’eau est bonne. Si c’est le cas, prenez simplement une de vos bouteilles réutilisables à la maison et évitez ainsi de créer des déchets plastique dans la destination où vous êtes.
  • Ce sujet nous amène au prochain conseil essentiel. Ne jetez pas vos déchets dans la nature ! Vous n’aimeriez pas voir des ordures partout dans votre maison, c’est pareil ailleurs sur notre planète. Combien de lieux inestimables avez-vous déjà visités mais ce moment a été gâchée par la vue des ordures ?
  • Ces ordures commencent vraiment à nous exaspérer. On a commencé à prendre des sacs poubelle et des gants pour ramasser les ordures quand on les voit. Cela ne coûte pas beaucoup d’argent et de temps, mais c’est un excellent moyen de donner quelque chose en retour à la destination où vous vous trouvez.
  • Cela peut sembler un peu ridicule au début, mais en voyage, essayez de réduire vos douches à un jour sur deux ou à des douches plus courtes. De nombreux pays sont aujourd’hui confrontés à une grave crise de l’eau et vous pouvez avoir un impact important, par exemple en Afrique du Sud. Mais s’il vous plaît pensez aux autres et n’abusez pas trop de ce temps 😉  
  • La cuisine est, après l’environnement et les voyages, notre troisième plus grande passion. Si la cuisine dans le pays où vous êtes a de bons plats végétariens à offrir, vous pouvez peut-être vous laisser tenter par un de ces plats. Il en va de même pour les produits locaux. Essayez de vous y tenir pendant vos vacances. Vous aurez la chance de découvrir de nouvelles saveurs tout en réduisant la destruction de l’habitat et la réduction des émissions de CO2.
  • Nous aimons marcher sur des chemins sauvages et explorer une destination autrement. Nous essayons de faire notre part pour réduire le tourisme de masse. Très souvent, nous avons été déçus par les principaux lieux d’intérêt et nous avons eu plus de plaisir à explorer les différentes régions du pays. Ainsi, vous éviterez également les gros groupes de touristes. Néanmoins, essayez de ne pas le prendre au pied de la lettre. Essayez toujours de rester sur les sentiers autorisés et évitez de piétiner et de détruire la nature sur votre chemin vers cet endroit unique.
  • Le dernier conseil dans cette section est une idée que nous avons eue lors de notre dernier voyage au Maroc. Nous nous sommes rendu compte que nous avons focalisé le voyage uniquement sur l’objectif, ce que nous pouvions bénéficier de ces vacances. Mais nous n’étions pas à l’aise avec l’idée d’être les seuls à en bénéficier. Nous avons alors eu l’idée de donner une petite somme à une ONG locale pour chaque jour que nous avons passé dans cette destination. Nous avons pensé que 5€ par jour serait un bon début pour commencer à tester notre idée. Au final, nous sommes restés 10 jours au Maroc, soit 50€ pour une ONG locale. Même si vous faites un voyage low cost au Maroc, vous dépenserez facilement 1000€ pour deux personnes pour cette période. C’est donc seulement 5% de notre budget de voyage. Vous pouvez en quelque sorte le considérer comme un pourboire pour le pays, pour la merveilleuse expérience que vous avez eue. Nous avons depuis adopter cette idée en partant du principe que si nous n’avons pas les moyens de payer ces 5% supplémentaires, cela signifie alors que nous portons plus d’importance à notre satisfaction personnelle qu’à notre planète. Ce n’est qu’un petit geste, mais vous aurez la satisfaction que vous avez non seulement reçu du pays que vous visitez, mais aussi donné quelque chose en retour à la destination.

Vie sauvage

One Second-Environnement - Comment mieux voyager pour vous et cette planète que vous aimez tant explorer - éléphant
  • Au cours des 40 dernières années, nous avons perdu 60% de notre faune. Donc, si vous avez planifié des activités au cours de votre voyage qui incluent des animaux, essayez d’éviter les activités qui incluent les caresses, les abus ou les interférences trop intenses avec eux (ABTA a quelques informations complémentaires sur ce site). La règle de base ici est d’observer les animaux sauvages à une distance raisonnable et sans danger pour vous et l’animal sauvage, plutôt que d’interagir directement avec lui. Vous aurez la chance de voir l’animal dans son habitat naturel, se comportant naturellement, ce qui vous donnera une expérience plus réaliste de Dame nature. En même temps, vous veillerez à ce que les générations futures aient, nous l’espérons, les mêmes chances de découvrir sa richesse.
  • Évitez d’acheter des produits de la faune ou de prendre des coquillages et des coraux de la destination que vous visitez. Nous savons que les objets sont souvent jolis ou exotiques, mais vous aurez un sentiment encore meilleur en sachant qu’ils restent là où ils sont censés être. Après tout, si la demande pour ces produits diminue, l’offre diminue aussi.
  • Il en va de même pour les produits à base d’espèces menacées, comme les soupes de requin, les steaks de viande de baleine, etc. Nous savons qu’il est tentant d’essayer, nous sommes curieux aussi, après tout, mais le compromis n’en vaut tout simplement pas la peine. Alors essayons de nous en tenir à cela ou même de devenir végétariens.

La population locale

One Second-Environnement - Comment mieux voyager pour vous et cette planète que vous aimez tant explorer - Locaux
  • Ici, nous voulions commencer par quelque chose d’évident. Pour faire d’un voyage une expérience inoubliable, nous estimons que vous devez toujours voyager avec un esprit ouvert et essayer de comprendre la culture locale. il s’agit d’une des raisons premières pour lesquelles nous voyageons. Lorsque vous quitterez votre pays d’origine, vous découvrirez que les gens font les choses différemment dans d’autres pays et c’est normal, alors essayez d’en apprécier les avantages pendant votre séjour à l’étranger. À votre retour, vous aurez acquis de précieuses connaissances sur ce que vous pouvez aimer à la maison et ce que vous pouvez peut-être adapter.
  • Cela dit, essayez de vous comporter avec respect et de vous adapter aux coutumes et aux comportements locaux, comme de vous couvrir dans certains monuments ou d’éviter de montrer de l’affection en public. Vous aurez ainsi l’occasion d’avoir un meilleur aperçu de la culture locale et d’interagir plus facilement avec la population locale, ce qui vous permettra d’enrichir votre séjour.
  • L’un des plus grands pouvoirs que nous avons, c’est notre portefeuille. En décidant où nous voulons dépenser notre argent, nous façonnons la planète pour le meilleur et pour le pire. En ce qui concerne le voyage c’est la même chose. Si vous voulez avoir un impact positif sur le pays que vous visitez, nous vous conseillons de soutenir les entreprises locales. De l’hébergement aux transports, en passant par la nourriture et les autres services. Vous n’aurez pas seulement une expérience locale plus  enrichissante mais aussi l’argent bénéficiera au pays où vous êtes.
  • Si vous avez peur ou ne savez pas à quelle entreprise locale vous pouvez faire confiance, vous pouvez aussi planifier votre prochain voyage avec des gens du coin, comme le propose Evaneos. Avec l’aide d’une expertise locale, vous aurez la chance de créer vos vacances de rêve et d’obtenir une expérience personnalisée, avec le confort et la sécurité de pouvoir contacter quelqu’un 24h/24 et 7j/7 dans le pays.
  • Respectez les limites et la vie privée des gens autant que vous le feriez à la maison. Avant de prendre des photos en gros plan de personnes dans la rue, d’enfants ou de leur domicile privé, demandez-leur s’ils sont d’accord. Cela vous permettra non seulement de montrer du respect, mais vous donnera aussi l’occasion de mieux connaître la personne et sa vie, derrière l’image.
  • Le dernier point que nous voulons développer dans cette section est le sujet de la négociation. Nous avons vécu et voyagé dans de nombreux pays où la négociation est courante. Cela peut être très difficile pour les personnes qui n’y sont pas habituées. En général on essaie de négocier un peu pour nous rapprocher d’un prix réaliste, mais en même temps, en laissant suffisamment de marge pour la personne locale, après tout, nous avons pu nous permettre de visiter son pays, nous sommes donc certainement plus privilégié sur ce point.

Etat d’esprit

One Second-Environnement - Comment mieux voyager pour vous et cette planète que vous aimez tant explorer - Allées Zanzibar
  • Enfin et surtout, nous voulions parler de notre propre état d’esprit. Chaque fois que vous quittez la maison, soyez prêt à trouver quelque chose de différent de ce que vous connaissez déjà. Encore une fois, c’est la première raison pour laquelle nous voyageons, donc nous devons être flexibles et quitter notre zone de confort quand il s’agit de voyager. Au cours de nos expéditions, nous avons déjà rencontré des personnes qui n’arrêtaient pas de se plaindre tout le temps de la nourriture locale, des coutumes, des infrastructures, etc. Ce qui montre que tout le monde n’est pas fait pour voyager, il y a beaucoup de choses à découvrir à la fois chez soi et c’est aussi très bien d’avoir d’autres intérêts, vous ne devriez jamais vous sentir obligé de voyager.
  • Une deuxième explication vis-à-vis de ce comportement est l’attente irréaliste de la destination. Nous aimons aussi faire des voyages spontanés, mais avant de visiter un pays, nous faisons toujours un peu de recherche, si le pays correspond réellement à nos besoins et à nos souhaits. Faire un peu de recherche et être prêt à quitter votre zone de confort, vous aidera certainement à profiter encore plus de votre prochain voyage.
  • Ce n’est pas un hasard si nous avons choisi le nom One Second. Une seconde est un hommage à cette seconde où nous avons finalement réussi à ralentir, à nous imprégner de ce moment et à réaliser combien cette planète est belle et combien nous pouvons être reconnaissants d’en faire l’expérience dans ce moment précis. Nous voulons donc vous encourager à faire de même. Essayez d’être présent et d’apprécier ce que vous avez.

Conseils clés

Avant d’en venir à notre dernier point, nous voulions vous dire que vous ne devriez pas vous sentir submergés par tous ces conseils sur le voyage durable et éthique. C’est déjà bien quand on ne change que quelques points. Ne vous repliez pas sur l’état d’esprit noir et blanc selon lequel si vous ne pouvez pas tout faire, vous ne ferez rien. Les petits pas sont très importants, nous n’y sommes pas arrivés du jour au lendemain, nous avons lentement adapté notre style de vie petit à petit et nous sommes encore loin d’être parfaits. Alors ne vous inquiétez pas et faites ce qui vous semble logique. La seule règle empirique devrait toujours être qu’en voyage, nous essayons de maximiser les impacts positifs et de réduire nos impacts négatifs. 

« C’est déjà bien quand on ne change que quelques points. Ne vous repliez pas sur l’état d’esprit noir et blanc selon lequel si vous ne pouvez pas tout faire, vous ne ferez rien. Les petits pas sont très importants. »

Le dernier point que nous voulons souligner dans cet article est que vous devriez toujours essayer de partager vos histoires de voyage et vos photos. Non seulement cela vous permettra de revivre ces moments privilégiés de votre vie, mais en partageant vos expériences et vos photos, vous élargissez l’esprit de chacun autour de vous. En montrant ce que nous avons vécu, nous sensibilisons, nous l’espérons, notre entourage aux différences culturelles, à l’injustice dans le monde et à la destruction de la nature. Cela nous aidera à créer un avenir dans lequel les voyages contribueront à améliorer la vie des populations locales et à préserver notre belle planète.

Alors commençons à créer cet avenir!


Qu’est-ce que vous en pensez ? Cet article vous a-t-il été utile ? Vous voyagez déjà comme ça ? Avez-vous d’autres conseils sur les voyages durables ? Nous aimerions avoir vos avis à ce sujet. 

Oliver One Second Author
écrit par Oliver

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.